Comparaison achat/location

Lors de l’acquisition d’un distributeur d'eau, 2 modes de gestion sont proposés. La location, privilégiée par les entreprises, offre une prestation de services intéressante (35 à 50 euros par mois).Le contrat comprend l’assurance, l’entretien, la maintenance et le dépannage.

L’achat quant à lui a pour avantage de diminuer les charges mensuelles. Il faut compter 500 euros HT pour la fontaine à bonbonnes et 600 à 800 euros HT pour la fontaine sur réseau.

achat location fontaine à eau

- La location

  • Vous n’avez pas à faire un gros investissement à l’acquisition et le contrat est négociable avec certains fournisseurs si vous louez la fontaine plusieurs années (jusqu’à 20% de réduction)
  • L’entretien et la maintenance sont réalisés par un spécialiste
  • La livraison des bonbonnes est comprise dans le contrat et le planning peut être adapté en fonction de la consommation et des saisons
  • L’assurance de la fontaine est incluse, la fontaine est garantie toute la durée du contrat
  • Vous pouvez changer de fontaine en cours de contrat (tarif réévalué)

- L'achat

  • Vous êtes propriétaire de l'appareil
  • Vous n’avez pas de charges mensuelles supplémentaires et l’achat est vite amorti
  • Vous pouvez faire appel à un prestataire pour l’entretien, ou le faire vous-même grâce à une formation proposée par le prestataire

Envie d'une fontaine à eau pas cher ? La meilleure option est le leasing, ou la location-vente.

Il s’agit d’un contrat de 1 à 3 ans, qui, à son terme, peut conclure à l’achat de la fontaine ou au renouvellement du contrat pour la même durée. Le contrat inclut un entretien biannuel, une désinfection et des modalités de paiement trimestriel ou semestriel.

Tableau comparatif

  Achat Location
Principe Vous achetez et devenez propriétaire d'une fontaine à bonbonne ou sur réseau Vous louez une fontaine à bonbonne ou sur réseau à un prestataire
Entretien

- Soit vous le réalisez vous-même (contrôle de la fontaine, de l’état de ses tuyaux et de ses branchements, et changement des filtres), grâce à un kit d’entretien fourni avec la fontaine

- Soit vous souscrivez à un contrat d'entretien avec le fournisseur (entre 280 et 480 euros par an)

Comme convenu dans le contrat, il est réalisé par un agent sanitaire qualifié et formé 
Maintenance

- Soit vous le réalisez vous-même

- Soit vous souscrivez à un contrat de maintenance avec le fournisseur

Comme convenu dans le contrat, il est réalisé par un agent technique qualifié et formé 
Coût

- Fontaines sur réseau : 600 à 1000 euros HT60 euros tous les 6 mois pour le changement de filtre1 an de garantie

- Fontaines à bonbonnes : 500 euros HT minimum

- Fontaines sur réseau : 40 euros par mois, comprenant les frais d'installation, la maintenance, l'entretien et le changement de filtre 

- Fontaines à bonbonnes :

40 euros par mois

Avantages

- Vous êtes propriétaire de la fontaine

- Le coût de la fontaine est vite amorti

- Il n'y a pas de charges mensuelles supplémentaires

- L'assurance est comprise dans le contrat

- Pas d'investissement lourd de départ

- Contrat négociable en fonction du nombre de fontaines et de la durée du contrat

Les frais annexes

Plusieurs accessoires peuvent être mis à votre disposition :

  • rack à bonbonnes
  • distributeur de gobelets
  • collecteur de gobelets usagés
  • tapis de sol

Pour obtenir des chiffres plus précis, il est nécessaire de se mettre en relation directement avec différents professionnels, afin de comparer plusieurs devis et de choisir le plus avantageux.

Les filtres

Pour que votre fontaine à eau distribue une eau de qualité, elle doit être totalement dépourvue de toute impureté, bactérie, calcaire, nitrate et chlore. C’est pourquoi il faut apporter une attention particulière au filtre de la fontaine, qui joue son rôle d’assainissement de l’eau.

intervention technicien fontaine

Le rôle des filtres

  • Offrir une eau de bonne qualité et de bon goût
  • Eliminer toutes les substances indésirables : bactéries, chlore, plomb, etc.
  • Protéger la fontaine des attaques corrosives du calcaire

Pour garantir son bon fonctionnement et une hygiène optimale, le filtre doit être entretenu régulièrement et changé tous les six mois. Les fabricants s’emploient à respecter l’environnement en concevant des filtres à partir de matières plastiques recyclées et biodégradables.

Le fonctionnement du filtrage

En fonction du fabricant, le filtre à eau purifie l’eau par le biais de 8 à 11 étapes de filtration :

  • le filtre céramique, qui empêche la prolifération des bactéries (rouille, sédiments, germes) provenant des tuyaux d’arrivée d’eau
  • le filtrage charbon actif, qui réduit ou élimine les mauvais goûts et odeurs, le chlore, et beaucoup de contaminants organiques présents dans les approvisionnements en eau
  • la silice, qui élimine l’acidité et donne un bon goût à l’eau en maintenant un bon taux de PH
  • la zéolite, un minéral naturel qui fixe les métaux lourds et adoucit l’eau
  • les roches volcaniques, qui produisent des minéraux de base (magnésium, fer, zinc, calcium), améliorant ainsi la qualité de l’eau
  • les roches coralliennes Eva, qui délivrent des minéraux et de l’oxygène et ajustent le PH de l’eau au PH de l’organisme

Éviter le gaspillage de l'eau au travail

Économiser l'eau à domicile ou en entreprise n'est plus aujourd’hui qu'une option mais une véritable nécessité. L'eau est un bien précieux qu'il faut à tout prix préserver durablement pour pouvoir continuer à en profiter. Quelles sont les pratiques éprouvées pour réduire sa consommation quotidienne d'eau sur son lieu de travail et ainsi diminuer le coût des factures d'énergie ?

gaspillage d'eau sur le lieu de travail

C'est surtout dans sa cuisine et ses sanitaires qu'une société peut réaliser des économies substantielles liées à sa consommation d'eau, en parfaite adéquation avec le respect de l'environnement. En modifiant son comportement, même légèrement, le personnel et les dirigeants d'une entreprise peuvent économiser de l'eau à l'aide de mesures simples et efficaces.

► Vérifiez vos robinets

On n'y pense pas toujours mais un robinet qui ne cesse de couler fait partie des plus importants gaspilleurs d'eau. Les robinets manuels causent souvent ce genre de problème. En les remplaçant par des robinets à poussoir, en plus de réduire la consommation d'eau de vos robinets de 80 %, vous profiterez d'une meilleure hygiène et d'un confort accru.

► Faites inspecter les fuites

Les fuites d'eau font également partie des plus importantes causes de gaspillage. Sachez qu'une fuite dont vous ignorez l'existence peut occasionner la perte d'une quantité astronomique d'eau.

Pour éviter ce problème, faites régulièrement contrôler l'état de vos canalisations par un spécialiste et réparez sans délai les fuites que son évaluation aura permis de déceler. Et même si votre équipement ne semble présenter aucun problème, une inspection de prévention régulière est une décision judicieuse afin d'optimiser son fonctionnement.

► Remplacez vos toilettes inefficaces

Contrairement à ce que l'on croit, toutes les toilettes ne se valent pas. Il y a des différences notables entre de vieux WC et ceux plus modernes. Les premièrs consomment neuf litres par chasse d'eau tirée, tandis que les seconds, entre trois et six litres. Remplacer vos vieilles toilettes peut par conséquent vous faire réaliser des économies considérables.

► Utilisez le lave-vaisselle

Laver la vaisselle manuellement utilise plus de trois fois plus d'eau qu'un lave-vaisselle. Si l'entreprise en possède un, il vaut la peine de l'utiliser. Sinon, veillez à laisser tremper votre vaisselle sale dans un récipient avant de la nettoyer et dans un second pour la rincer afin de ne pas laisser couler l'eau inutilement.

► Installez des urinoirs sans eau

L'installation d'urinoirs sans eau a également une grande influence sur la consommation d'eau. Une entreprise peut en moyenne économiser annuellement 100 000 litres d'eau par urinoir, en remplaçant tout simplement ses urinoirs traditionnels par des urinoirs sans eau. Ce remplacement d'équipement est simple à effectuer puisqu'il se base sur les installations déjà en place.

Faut-il boire avant d’avoir soif ?

La plupart des gens se servent un verre d’eau lorsqu’ils en ressentent le besoin, ce n’est pas une action fréquemment anticipée. Pourtant, lorsque le sentiment de soif se fait ressentir, c’est que le corps est déjà en train de subir les effets de la déshydratation.

boire eau et santé bureau

Le corps humain est constitué de 60 à 70 % d’eau. Celle-ci est présente partout et permet d’assurer le bon fonctionnement des organes, dont le cerveau, le cœur et les reins, de la circulation sanguine et lymphatique. Or, nous perdons chaque jour 3 à 6 litres d’eau par la respiration, la transpiration et les urines, le volume variant selon les conditions (activité physique, effort, stress) et le climat (chaleur). En vous hydratant tout au long de la journée, vous maintenez un bon niveau d’hydratation.

Lorsque votre taux d’hydratation est bas, des capteurs situés dans le cœur et le système sanguin déclenchent un sentiment de soif. La moindre réduction de 2 % du volume d’eau corporel suffit à perturber le système de fonctionnement naturel de l’organisme. Les cellules se déshydratent et impactent le système cardiovasculaire, le cerveau, la moelle épinière et les nerfs.

Boire eau soif pause travail

Les conséquences se font sentir sur vos performances cognitives et physiques et entrainent, de manière plus ou moins importante selon le degré de déshydratation, un sentiment de fatigue, des troubles de l’attention et de la mémoire, une mauvaise humeur, des maux de tête, un dérèglement de la température corporelle, des palpitations, etc.

Pour limiter ces effets et maintenir votre niveau d’hydratation au bon équilibre, il est donc conseillé de boire entre 1,5 et 2 litres d’eau chaque jour, répartis en prises tout au long de la journée, à raison d’un verre à chaque fois. Ceci permet de contrebalancer les pertes naturelles et de ne pas ressentir la soif liée à la déshydratation de l’organisme.

Personnaliser sa fontaine à eau

Les chefs d’entreprise sont de plus en plus nombreux à équiper leurs locaux d’une fontaine à eau pour promouvoir le bien-être de leurs employés en leur offrant une eau pure et fraîche.

Les distributeurs d'eau peuvent aujourd’hui jouer un autre rôle grâce à leur personnalisation. Customiser son distributeur d’eau permet de décorer un espace d’accueil.

Principes

Un service de personnalisation, proposé par certains fournisseurs, vous permet de pouvoir disposer d’une fontaine à bonbonne d'eau ou sur réseau au design unique. La personnalisation consiste à habiller votre fontaine en la transformant en un objet singulier, reflétant l’image de l’entreprise.

Vous pouvez la couvrir d’un film autocollant affichant un logo, une image, un texte couleur ou noir et blanc, ou n’importe quel visuel que vous souhaitez. Il s’agit d’un parfait outil marketing et le prix de la personnalisation dépendra directement de la spécificité de la demande.

Pourquoi personnaliser une fontaine ?

  • Développer sa stratégie de communication : la fontaine personnalisée permet de faire passer un message publicitaire à vos visiteurs (clients, partenaires) ou de rappeler les valeurs de l’entreprise à vos collaborateurs.
  • Promouvoir un événement : une photo accompagnée d’un titre peut permettre de mettre en avant un événement auquel l’entreprise participe ou son implication dans une démarche de développement durable.
  • Afficher une fontaine à eau au design unique : cela permet de se démarquer de la concurrence, et grâce à ses couleurs et à son logo représentant l’entreprise, la fontaine décorera harmonieusement vos locaux.

Les fontaines à eau gazeuses

fontaine eau gazeuse

Pour les entreprises

Les responsables d’entreprise ont l’obligation de fournir de l’eau potable et fraiche à leurs employés. Alors que la plupart d’entre eux s’équipent d’une simple fontaine à bonbonne ou sur réseau, certains choisissent de leur offrir plus de diversité avec des modèles proposant plus de possibilités.

Les fontaines à eau gazeuse proposent aujourd’hui différentes options :

  • eau fraiche, tempérée et gazeuse
  • eau fraiche et gazeuse
  • eau fraiche, gazeuse et chaude

Leur fonctionnement est relativement simple. Une cartouche de gaz, située sur la partie supérieure de la fontaine sur réseau, permet de gazéifier l’eau plate. L’hygiène et la qualité de l’eau gazeuse sont aussi respectées que l’eau plate grâce au système de filtration (chlore, nitrate) de la machine.

En location, vous trouverez des distributeurs d’eau gazeuse pour 50 euros par mois. Si vous préférez l’acheter, le prix varie entre 900 et 2 000 euros en fonction des options choisies.

Chez les particuliers

Même si elles ne sont pas encore très connues en France, les fontaines à eau gazeuse intéressent de plus en plus les particuliers. Que ce soit pour préserver son pouvoir d’achat ou par soucis de respecter l’environnement, ce type de fontaines offre de nombreux avantages :

- une simplicité d’utilisation : vous remplissez la bouteille avec l’eau du robinet, puis la fixez à l’appareil. En pressant sur le bouton de gazéification, vous obtenez tout simplement de l’eau gazeuse. Cette machine vous permet, si vous le souhaitez, de réaliser vous-même de la limonade ou des sodas en y ajoutant une dose de concentré.

- réduire son budget bouteilles : les économies réalisées sont importantes et rapides. Pour une consommation de deux packs par semaine, à 50 centimes le litre, vous gagnez 50% sur votre budget, soit 202 euros sur l’année. Avec une fontaine, votre eau gazeuse ne vous coûte que 27 centimes.

- respecter l’environnement : en vous équipant d’une fontaine à eau gazeuse, vous supprimez l’achat d’eau en bouteille. Or il est bien connu que la fabrication et le transport des bouteilles en plastique génèrent des déchets qui ont un impact négatif sur la planète. Les fontaines à eau gazeuse sont également écologiques car elles ne fonctionnent ni à l’électricité, ni à pile.

Le prix varie entre 70 et 130 euros et tous les 50 à 70 litres consommés, il faudra changer la recharge de gaz pour une utilisation optimale.

Comment mesurer la dureté de l’eau ?

Une eau dure, ou calcaire, signifie qu’elle contient un niveau de calcium et de magnésium très élevé. Cela peut avoir des répercussions sur l’état des canalisations et sur le fonctionnement des appareils sanitaires et électroménagers.

eau du robinet

Il n’existe pas de norme sur la dureté de l’eau parce qu’elle n’est pas dangereuse pour la santé. Pour autant, vous pouvez la mesurer pour connaître la bonne dose de détergents à utiliser. La dureté de l’eau, appelée titre hydrotimétrique, se calcule en degrés français (°f). Plus l’eau contient de calcium et magnésium, plus son titre hydrotimétrique est élevé :

  • moins de 8°f : eau très douce
  • entre 8 et 15°f : eau douce
  • entre 15 et 30°f : eau moyennement dure
  • plus de 30°f : eau très dure

Vous disposez de plusieurs moyens pour obtenir ces données. Une fois par an, l’ARS (Agence Régionale de la Santé) joint un rapport à votre facture d’eau. Chaque mairie de plus de 3500 habitants dispose également d’un rapport annuel sur la qualité de l’eau que vous pouvez consulter. Sinon vous pouvez directement aller sur le site du ministère de la santé qui met à disposition les résultats des contrôles sanitaires de chaque commune.

Si vous souhaitez mesurer vous-même la dureté de votre eau, vous pouvez acheter un kit dans les magasins de bricolage et de jardinage, ou sur internet, très simple à utiliser. Il suffit de tremper une bandelette dans l’eau puis de comparer la couleur obtenue avec un tableau de référence.

De la captation de l’eau à sa distribution

Avant d’être consommable, l’eau du robinet suit un processus. Cela commence par sa captation, l’eau potable est prélevée d’une source naturelle, d’un cours d’eau ou d’une nappe souterraine.

Circuit traitement distribution eau

Une fois transférée dans les stations, elle fait l’objet de traitements. Ceux-ci sont contrôlés par les ARS (Agences Régionales de Santé). Ces agences ont pour missions de suivre la qualité de l’eau de sa captation à sa consommation et d’élaborer une cartographie de la qualité de l’eau en France.

L’exploitation et le traitement de l’eau sont réalisés par des entreprises privées, comme Suez, Veolia ou SAUR, et par les collectivités. Elles gèrent le traitement de l’eau, sous le contrôle des ARS, puis l’envoient par les canalisations jusqu’aux foyers.

L’eau potable n’est pas une ressource infinie, son niveau a baissé de 30% entre 2015 et 2016. Pour la protéger, scientifiques et collectivités travaillent à trouver de nouvelles solutions comme le recyclage des eaux polluées dans des stations d’épuration ou l’utilisation de l’eau de mer.

Les 10 villes françaises avec la meilleure qualité d'eau

Beaucoup de Français consomment de l’eau minérale ou de source en bouteille. Pourtant, certaines de nos villes ont de l’eau du robinet de très bonne qualité. Pour juger de sa qualité, on prend en compte son goût, ses apports mais aussi ses pollutions. En général, ce sont dans les zones rurales, principalement dans les communes de moins de 1000 habitants, que l’on trouve de l’eau avec des niveaux de pesticides, de nitrate et de plomb élevés.

eau des villes

⇒ L’eau est donc meilleure dans les grandes villes !

L’UFC Que Choisir a recensé, à partir des résultats d’analyse publiés par le ministère de la Santé, les 10 villes où l’on trouve de l’eau très bonne qualité, à savoir :

→ Clermont-Ferrand, Aurillac, Toulouse, Lille, Brest, Bordeaux, Grenoble, Libourne, Lyon et Paris.

La composition de l'eau : mieux comprendre les étiquettes

Les étiquettes des bouteilles d’eau détaillent la composition de la boisson pour les consommateurs mais restent souvent difficiles à déchiffrer. Voici quelques clés pour mieux les comprendre.

etiquette eau minérale

⇒ Le Bicarbonate (HCO3-)

  • Le Bicarbonate soulage les troubles digestifs grâce à son caractère antiacide. En outre, il améliore le fonctionnement musculaire des sportifs.
  • En revanche, il est déconseillé pour les personnes suivant un régime sans sel ou pour celles souffrant de maladies cardiaques ou d’hypertension artérielle.
  • Une eau est riche en bicarbonate si elle en contient plus de 600 mg/L.

⇒ Le Calcium (Ca2+)

  • Le Calcium a pour avantage de prévenir l’ostéoporose. Il est également recommandé en cas de grossesse et lors du suivi d’un régime.
  • En revanche, le calcium est déconseillé pour les personnes souffrant de problèmes rénaux.
  • Une eau est riche en calcium si elle en contient plus de 120 mg/L.

⇒ Le Chlorure (Cl-)

  • Le Chlorure, ou Chlore, est un élément qui s’élimine naturellement dans les urines.
  • Néanmoins, une surdose peut susciter des nausées et des vomissements.

⇒ Le Magnésium (Mg2+)

  • Le Magnésium contribue à réduire le stress, la fatigue et l’anxiété.
  • Une eau est riche en magnésium si elle en contient plus de 56 mg/L.

⇒ Le Potassium (K+)

  • Le Potassium évite les crampes en régulant la contraction des muscles.
  • En revanche, il est connu pour son effet néfaste sur les systèmes cardiovasculaire et neuromusculaire.

⇒ Le Sodium (Na+)

  • Le Sodium aide à réguler les troubles digestifs grâce à son effet antiacide, ainsi que le sang.
  • Ce sel minéral est en revanche déconseillé aux personnes souffrant de rétention d’eau, d’hypertension et/ou d’œdème.
  • Une eau est riche en sodium si elle en contient plus de 360 mg/L.

⇒ Les Sulfates (SO42-)

  • Les Sulfates sont connus pour leur effet laxatif et contribuent à soulager les personnes souffrant de constipation chronique.
  • En revanche, cette molécule peut perturber l’absorption du calcium et créer des carences à forte concentration.
  • Une eau est riche en sulfates si elle en contient plus de 200 mg/L.

Les éléments chimiques à éviter

Pour votre santé, certains composants de l’eau sont à fuir.

► Les Nitrates (NO3-: les Nitrates sont toxiques. Elles oxydent l’hémoglobine qui n’est alors plus capable d’absorber l’oxygène. En Europe, l’eau ne doit pas contenir plus de 50 mg/L de nitrates pour être buvable.

► Le Fluorure (F-: le Fluorure, ou Fluor, est également toxique et a tendance à favoriser l’apparition de maladies osseuses et neurologiques.

L’histoire des fontaines à eau

Les distributeurs d’eau ont fait leur apparition au cours des années 80 aux Etats-Unis. On pouvait se servir d’eau fraiche et potable dans les bureaux et les administrations, mais aussi dans les restaurants, grâce à des fontaines à bonbonne.

Ce n’est qu’au début des années 90 que les distributeurs d’eau sont arrivés en France. Restaurants d’entreprise et cantines scolaires se sont équipés de fontaines réseau. A partir de cette époque, le marché des fontaines à eau va se moderniser.

Au début des années 2000, on commence à voir apparaître des distributeurs d’eau dans les salles d’accueil et les halls de gare. Le fonctionnement des machines évolue et s’affine grâce à la technologie. On peut désormais se servir de l’eau fraiche, chaude ou gazeuse et il est même possible d’installer un appareil chez soi.

Comment se protéger des canicules & fortes chaleurs ?

L'homme est un animal homéotherme, c'est-à-dire qu'il a besoin de maintenir une température corporelle quasi-constante : celle-ci doit rester dans une fourchette allant de 36,1 °C à 37,8 °C en temps normal. Lorsque la température extérieure dépasse les 35 °C, cela devient difficile et même une personne en pleine forme peut être en danger. Il faut donc être vigilant en cas de forte chaleur ou de canicule et adopter les bons réflexes.

canicule et fortes chaleurs

⇒ Éviter les heures les plus chaudes et rechercher la climatisation

La première façon d'éviter une hyperthermie qui peut se révéler fatale est de fuir les zones les plus chaudes : ne sortez pas dehors en plein après-midi, sauf si vous êtes contraint, et évitez de rester dans des endroits chauds, comme par exemple une véranda ou une voiture non climatisée.

Ne pratiquez pas de sport, sauf dans des salles climatisées ou tôt le matin.

À l'inverse passer au moins deux heures dans la journée dans un lieu climatisé permet à l'organisme de se refroidir sans efforts : aller faire un tour dans un hypermarché ou bien dans un cinéma est une excellente façon de se protéger pour ceux qui n'ont la chance de travailler dans des bureaux climatisés.

⇒ Manger léger et boire beaucoup

La digestion s'accompagne d'une élévation de la température corporelle particulièrement malvenue alors que l'organisme a déjà trop chaud. Il faut donc manger léger, afin de minimiser ce phénomène, en évitant les plats trop lourds. Il ne faut pas boire d'alcool non plus, l'alcool ayant lui aussi pour effet d'augmenter la température corporelle.

Inversement il faut boire de l'eau, afin de compenser l'eau perdue par transpiration : un minimum de deux litres d'eau par jour est recommandé pour un adulte et cette quantité doit être augmentée en cas d'effort physique ; il faut être vigilant à toute sensation de soif, et boire plus si nécessaire. S'hydrater la peau, avec un brumisateur ou une douche tiède, permet également de diminuer sa température interne en douceur.

⇒ Protéger son logement

Rares sont les maisons ou appartements climatisés en France... Cependant une gestion intelligente de sa demeure permet de limiter la température, et donc de se préserver.

Il convient de fermer au maximum les volets durant la journée, afin d'éviter que la chaleur extérieure ne rentre, puis de créer la nuit venue un courant d'air pour rafraîchissant. Ces mesures permettent de garder une température supportable, compatible avec un sommeil réparateur.

Ces gestes simples évitent de se mettre en danger inutilement lorsque le thermomètre bat des records. Si malgré cela vous ressentez un malaise dû à la chaleur (qui se manifeste notamment par fatigue, accélération cardiaque et sensation intense de soif), n'hésitez pas à appeler les secours.

Devis Fontaine à eau