Fontaine à eau et Covid-19

Fontaine à eau et pandémie de Coronavirus

COVID-19 : utiliser une fontaine à eau en toute sécurité

La pandémie du virus Covid-19 a bouleversé le monde du travail, notamment dans les habitudes quotidiennes des employés. Les fontaines à eau ne font pas exception et témoignent d’un secteur déstabilisé par la crise. Délaissées dans un premier temps, en vertu d’une incertitude quant à la marche à suivre, elles peuvent désormais être utilisées en toute sécurité, moyennant quelques adaptations sanitaires. Comment utiliser une fontaine à eau en période de crise sanitaire ?

La fontaine à eau conserve sa légitimité

Le code du travail intègre l’obligation, pour les employeurs, de mettre de l’eau potable à la disposition de ses employés et de ses ouvriers. Le bon fonctionnement du corps et du cerveau exige une consommation d’eau suffisante, gage d’une bonne performance dans l’exercice des activités professionnelle. Les distributeurs d'eau fournissant un produit frais et sain trouvent donc très souvent leur place dans les milieux du travail. La crise sanitaire du coronavirus a, cependant, vivement ébranlé le secteur.

En période de confinement et de télétravail généralisé, la demande en fontaines et recharges s’est brutalement effondrée. Lors de la réouverture des entreprises, des réticences ont été observées quant à la relance de l’utilisation de ces machines. Progressivement, une timide reprise pointe son nez, assortie de nouvelles mesures sanitaires conseillées afin d’assurer leur utilisation en toute sécurité. Malgré la crise sanitaire, la fontaine à eau reste une solution à la fois pratique, saine et sécurisée pour garantir l’hydratation quotidienne des travailleurs.

Le risque de transmission de la Covid-19 via les réseaux d’eau potable est considéré comme très faible et aucune contamination par ce biais n’a été avérée jusqu’à présent. Qu’elle soit reliée au réseau public ou alimentée par des bonbonnes, l’usage des fontaines apporte des garanties supplémentaires de sécurité d’un point de vue sanitaire en général. Elles sont équipées de systèmes de purification et de conservation destinés à optimiser la qualité de l’eau. Une excellente façon pour les chefs d'entreprise de proposer une eau saine utile à la santé de leurs collaborateurs.

Des mesures de précaution à adopter par l’employeur

Au-delà de la qualité de l’eau elle-même, c’est l’utilisation de la machine et l’organisation de ses abords qui revêt une importance particulière en cette période de pandémie du coronavirus. Pour continuer à utiliser les fontaines à eau professionnelles en toute sécurité, quelques mesures sanitaires simples doivent être mises en place :

  • La désinfection de la machine : un nettoyage minutieux de toutes les surfaces de la machine, à l’aide du matériel de désinfection adéquat – spray ou lingettes – doit être effectué plusieurs fois par jour.
  • L’hygiène du personnel : les travailleurs en charge du nettoyage des fontaines à eau devront, eux-mêmes, respecter scrupuleusement les règles d’hygiène en se lavant ou en se désinfectant les mains avant chaque intervention sur une machine.
  • Un stand d’hygiène des mains : l’employeur mettra le matériel et l’information nécessaires à la disposition de ses collaborateurs afin que chacun se désinfecte les mains avant de se servir à la fontaine à eau. Cela peut passer par un accès à un évier, muni de savon et d’essuies à usage individuel, ou par le placement d’un distributeur automatique de gel hydro-alcoolique. Un panneau d’information rappelant la méthode adéquate et efficace pour une désinfection optimale des mains favorisera également la sécurité sanitaire.
  • La file d’attente : en fonction de la taille et de l’organisation d’une entreprise, des files d’attente peuvent se former autour du distributeur de boissons. Dans ce cas, l’employeur se doit de rappeler la nécessité du port du masque et de la distanciation sociale via des affiches informatives. Des marquages au sol peuvent également aider les travailleurs à garder leurs distances.
  • Les accessoires : à l’heure où les préoccupations environnementales et climatiques sont à leur apogée, il est malheureusement vivement conseillé d’utiliser des accessoires – gobelets, carafes ou bouteilles – à usage unique, qui seront jetés immédiatement dans une poubelle fermée, à moins de pouvoir garantir un nettoyage professionnel adéquat. Une autre piste est possible dans certains contextes afin de garder le cap en matière de réduction des déchets : demander aux collaborateurs d’apporter leur propre contenant réutilisable.

L’implication des utilisateurs

L’efficacité de ces mesures est fortement dépendante de la conviction et de l’adhésion des utilisateurs. Une campagne de communication et d’information est donc un outil pertinent à mettre en place au sein des entreprises. Un affichage lisible, univoque, assorti de pictogrammes facilitant la compréhension de tous, doit être mis en place. Opter pour un ton encourageant et confiant préconise de meilleurs résultats que le choix d’un message culpabilisant ou menaçant. Un réel travail de communication de crise à confier à des experts en la matière.