Règles et exigences sanitaires des fontaines à eau

La réglementation sanitaire des fontaines à eau

Normes et sécurité sanitaire des fontaines à eau

Sachez qu'un employé perd 20 % de ses capacités lorsque son organisme accuse un manque en eau de 2 % ! Pour remédier à toute déshydratation, aussi minime soit-elle, les spécialistes recommandent à un adulte de boire entre 1,5 à 2 litres d’eau par jour.

Alors, comment le code du travail et celui de la santé publique encadrent-ils ce besoin physiologique des personnes dans les lieux ouverts au public et en milieu de travail ?

L’eau de boisson en entreprise, une obligation légale !

En France, l'employeur est soumis à une obligation réglementaire pour mettre à la disposition de son personnel un point d’eau potable et fraîche pour la boisson. Cette obligation est stipulée dans le décret n° 2008-244 du 7 mars 2008 relatif au code du travail et notamment l'article R4225-2 sur la santé et la sécurité au travail. Mais le texte ne précise pas les conditions de fraîcheur.

Il faut pour cela remonter à la circulaire du 14 mars 1962 relative aux instructions générales concernant les eaux d'alimentation. Cette circulaire stipule que pour être qualifiée de fraîche, la température de l'eau ne devrait pas dépasser 15 °C, avec un optimum situé entre 9° et 12 °C.

Les distributeurs d'eau, une solution professionnelle !

Pour des salariés pleinement opérationnels et en réponse à cette obligation introduite par le code du travail, les employeurs, chefs d’entreprise et les gérants de structures administratives choisissent d'installer dans leurs locaux des fontaines à eau réfrigérantes sur réseau ou à bonbonnes. Mais la mise à disposition d'une eau de boisson est soumise à des règles d'hygiène et de qualité.

En effet, l’article R4225-4 du décret sus-cité stipule que l'employeur est tenu d’assurer l'entretien et le bon fonctionnement des distributeurs, ainsi que la bonne conservation de l'eau et sa non-contamination. Dès lors qu'un employeur met de l’eau destinée à la consommation humaine à disposition dans ses bureaux, il demeure vis-à-vis de la loi le garant de la qualité de cette eau.

Pour pouvoir offrir une eau de qualité à vos employés, visiteurs et clients, voici le point sur la réglementation sanitaire des distributeurs d'eau.

Les exigences sanitaires

L'entretien des distributeurs d'eau vise à les maintenir dans un parfait état de propreté et à garantir la qualité bactériologique, chimique et organoleptique des eaux distribuées. Plus précisément, cette eau destinée à la consommation humaine doit être conforme aux limites et références de qualité, mentionnées à l'article R1321-2 et l'article R1321-3 du code de la santé publique.

Pour y parvenir, la réglementation en vigueur impose aux propriétaires des visites périodiques de vérification et de contrôle afin d'éviter l'introduction ou l'accumulation de micro-organismes ou de substances susceptibles de provoquer des maladies.

La circulaire dgs/pge/1d n° 2058 du 30 décembre 1986 relative aux fontaines réfrigérantes rappelle les dispositions réglementaires, ainsi que les bonnes pratiques à suivre pour entretenir ces installations de distribution d’eau potable. Notez que la responsabilité des propriétaires est pleinement engagée si ces eaux réfrigérées sont à l'origine d'un problème sanitaire.

Quel entretien pour garantir la sécurité sanitaire ?

En 2016, une vingtaine d'élèves du lycée Lavezzari à Berck-sur-mer, dans le Pas-de-Calais, ont été pris de douleurs au ventre, vomissements et diarrhées après avoir tous bu à la même fontaine à eau du lycée. Ce problème sanitaire grave est certainement lié au non-respect des bonnes pratiques relatives à l'entretien des distributeurs d'eau ainsi que des règles d’hygiène préconisées par les Agences Régionales de Santé.

Conformément aux instructions des fabricants, il est recommandé de nettoyer les éléments en contact avec l'eau et de les désinfecter régulièrement. La périodicité de l'entretien sanitaire dépend du modèle de fontaine. Durant cette opération, le respect des normes et procédures par les agents en charge du nettoyage et de l’entretien du distributeur est une chose primordiale.

De ce fait, seules des personnes formées à l’hygiène, au nettoyage et à l’entretien des fontaines à eau peuvent mener à bien ce genre de mission. Pour finir, la certification ACS, la norme NSF et le label AFIFAE vous garantissent la qualité sanitaire des distributeurs d'eau, ainsi que l'engagement du fabricant à respecter les normes de commercialisation en vigueur.

Devis Fontaine à eau