Les distributeurs d'eau écologiques

Les fontaines écologiques respectueuses de l'environnement

Les fontaines à eau nous sont aujourd’hui extrêmement familières. Déjà très répandues aux États-Unis dans les années 1980, elles n’ont véritablement fait leur entrée en France que dans les années 1990, dans les bâtiments publics essentiellement, avant d’être adoptées massivement au cœur des entreprises privées depuis les années 2000. Ces distributeurs n’ont pas manqué de suivre l’évolution technologique, et la prise en compte des enjeux écologiques actuels est au cœur de leur transformation. Focus sur le distributeur d'eau écologique des années 2010-2020.

Caractéristiques et fonctionnement des fontaines « libre accès »

Un distributeur d'eau consiste en un dispositif électrique, de taille raisonnable (de mêmes dimensions qu’une console généralement), et directement connecté au réseau d’eau courante. L’appareil, lorsqu’il est sollicité, pompe instantanément l’eau du réseau (pas d’eau stagnante) et restitue celle-ci à l’utilisateur dans son verre ou son gobelet. Au préalable, le liquide traverse un filtre (souvent associé à du charbon actif pour son pouvoir filtrant) qui le débarrasse de certaines impuretés, et peut si besoin, et selon les modèles, être réfrigéré ou gazéifié.

Un tel système possède un triple avantage : la filtration, la simplicité d’utilisation et le confort induit, et l’intérêt écologique évident pour les personnes ne pouvant se résoudre à boire de l’eau du robinet au profit des traditionnelles bouteilles en plastique. Ces fontaines filtrantes sont généralement composées de plastique, de verre et parfois de métal.

Bien-fondé écologique du distributeur d’eau

La fontaine d’aujourd’hui n’est plus exactement celle qui était encore si répandue dans les sociétés il y a dix ou quinze ans. Initialement, bon nombre de ces appareils fonctionnaient avec des bonbonnes d'eau réutilisables : l’empreinte carbone laissée par la fabrication et le transport des dites bonbonnes était significative, sans même évoquer les problèmes d’encombrement.

Si ce modèle demeure toujours, il a progressivement laissé la place à la fontaine branchée au réseau d’eau courante : peu gourmande en énergie (la consommation électrique moyenne annuelle d’une fontaine avoisine celle d’un téléviseur), elle n’engendre aucun déchet, et ne sollicite rien d’autre pour fonctionner. En partant du principe que les usagers aient recours à des gobelets à usage permanent, l’utilisation d’un distributeur de ce type constitue donc un vrai choix écologique.

Une eau douce et agréable au goût

Sur la grande majorité du territoire français, l’eau du robinet est potable et tout à fait propre à la consommation humaine. Tous les réseaux ne sont pas pour autant logés à la même enseigne en matière de dureté de l’eau : la présence plus ou moins prononcée de calcaire peut affecter les qualités gustatives d’une eau. Par ailleurs, la saveur chlorée de l’eau du robinet, induite par la présence de chlore nécessaire au traitement sanitaire, peut incommoder certaines personnes. Le filtre des fontaines est une réponse efficace à ces désagréments : l’eau qui jaillit de la machine est ainsi adoucie, assainie, et empreinte de cette neutralité agréable qui convient à tous les palais.

La fontaine filtrante : pour qui ?

Le distributeur d'eau a souvent été l’apanage du domaine public et des sociétés privées. La tendance est aujourd’hui à l’ouverture au grand public puisque de nombreux modèles conçus généralement dans des dimensions plus en adéquation avec un logement personnel existent sur le marché. Les atouts écologiques, gustatifs et sanitaires en sont rigoureusement les mêmes.

Qui fabriquent ces fontaines ?

Plusieurs sociétés se distinguent dans la fabrication de distributeurs d'eau écologiques.

  • Talassa, groupe spécialisé dans le traitement de l’eau, conçoit et fabrique les distributeurs de marque EMMO. L’entreprise propose une belle diversité d’appareils de filtration, très élégants, de tous formats, des plus compacts aux colonnes de distribution standards, à destination des particuliers, des entreprises et des sociétés de restauration.
  • La société Fonteka quant à elle s’est positionnée sur un segment tout à fait original, en s’adressant essentiellement aux établissements de tourisme. Elle met en place chez les clients des distributeurs filtrants très reconnaissables par leur design estival. Les vacanciers en résidence n’ont alors plus qu’à adhérer à l’offre par le biais d’une application et à récupérer leur eau à la fontaine, directement sur leur lieu de vacances.
  • L’entreprise aquaovo s’illustre de son côté par la réalisation de fontaines écologiques atypiques et classieuses en porcelaine de Limoges, pour allier écologie et esthétisme.