Le chlore et ses propriétés biocides

Les propriétés du chlore et ses effets sur l'eau

Le chlore a des propriétés biocides. A ce titre, il est considéré comme un désinfectant puissant et est introduit sous forme de produits chlorés dans l'eau potable. Il est  présent dans 80% des eaux de distribution dans le Monde.

La composition du chlore

Le chlore (Cl) se présente sous la forme de la molécule de dichlore. Cet élément chimique a l'avantage de se dissoudre facilement dans l'eau et de se combiner aisément à d'autres particules. Il peut être ainsi lié au sodium, pour former le chlorure de sodium. La majorité du chlore se trouve sous forme dissoute dans les lacs salés et dans la mer. De larges quantités sont également présentes dans le sol sous forme de sels rocheux.

L'utilisation du chlore pour le traitement des eaux

La chloration est un enjeu de santé publique. En effet, il s'agit de la dernière étape du traitement de l'eau potable avant sa distribution. Il s'agit d'introduire un produit chloré dans l’eau. Ce produit chloré va alors agir comme un oxydant puissant capable de brûler les impuretés, une fois mélangé à l'eau. Il la débarrasse ainsi des bactéries, germes et matières organiques.

La chlore a une action durable (un caractère rémanent) garantissant ainsi la sécurité microbiologique jusqu’au robinet du consommateur. La gestion de l'eau et notamment sa potabilité se fait au niveau local directement par la commune ou le syndicat de commune (la régie) ou est déléguée à une société privée. Cette gestion se fait sous le contrôle de l'agence régionale de l'eau.

La durée de vie du chlore dans l'eau potable

Pour rendre l'eau potable, le chlore doit agir pendant environ 30 minutes. Et cette potabilité est assurée, pendant quelques heures ou jours (en fonction des conditions de stockage).

Les normes

La norme pour l'eau potable est une teneur en “chlore libre résiduel” limitée à 0,1 mg/litre. Cela correspond à 1 goutte de chlore pour 1 000 litres. Cependant dans le cadre de l'épidémie de coronavirus et en application des recommandations de l'OMS, le taux de chlore a pu passer à 0,3 mg/l voire 0,5 mg/l en sortie de station de traitement. La notion de chlore libre résiduel désigne la part de chlore restant dans l'eau après combustion des micro-organismes.

Les dangers du chlore dans l'eau du robinet

Une trop forte teneur en chlore peut être problématique, car :

  • Le chlore donne un goût d'eau de javel désagréable au palais, qui peut pousser les consommateurs à préférer l'eau en bouteille.
  • En se mêlant aux matières organiques, le chlore forme des SPC (Sous-Produits Chlorés) et notamment du chloroforme, des dérivés soupçonnés d'être responsables de cancers de la vessie et du rectum.
  • La présence de chlore à forte dose entraine un déséquilibre de la flore intestinale chez les personnes sensibles et donc des problèmes digestifs.

Pourquoi continuer à utiliser du chlore malgré ses inconvénients ?

Même si la consommation d'une eau chlorée présente des inconvénients, il faut souligner que ce traitement réduit fortement les risques d'infections et de maladies hydriques, comme le choléra, la dysenterie ou la typhoïde. D'ailleurs, dans de nombreux pays en développement, la chloration est assurée par les consommateurs au niveau local ou au niveau familial. Et des organismes de solidarité internationale intervenant dans des situations d'urgence agissent de même.

Comment retirer le chlore de l'eau potable ?

Plusieurs accessoires ou astuces permettent de retirer le chlore de l'eau du robinet :

  • La carafe filtrante : l'utilisateur doit alors penser à changer régulièrement les cartouches, afin d'éviter qu'elles ne se transforment en nid à microbes.
  • La fontaine à eau filtrante au charbon actif. Cette solution est adoptée par de nombreux commerces, administrations et sociétés. Elle est plus économique, plus écologique et moins encombrante que la fontaine à bonbonne.
  • Mettre l'eau à reposer dans une carafe, afin de permettre l'évaporation du chlore, cette carafe pouvant être laissée à l'air libre ou être placée au réfrigérateur. Mais dans tous les cas, l'eau doit être consommée dans les 24 heures pour éviter sa contamination.
  • Faire bouillir l'eau. En effet, le chlore s'évapore sous l'effet de la chaleur. Cette technique élimine également les bactéries et les microbes.